Première étude scientifique sur l’homme avec du dioxyde de chlore à usage thérapeutique.
Un espoir de mettre fin à la pandémie

L’étude clinique a montré que le dioxyde de chlore est efficace chez les patients traités par ClO2 par voie orale et que son utilisation dans la pandémie COVID-19 devient et se positionne comme un grand espoir de le contrôler, sur la base des fondements scientifiques révélés dans des recherches antérieures.

Le dioxyde de chlore s’est avéré bénéfique dans le traitement du COVID-19, rendant la RT-PCR négative à 7 jours chez cent pour cent des patients qui l’ont pris pendant l’étude clinique, atténuant rapidement leurs symptômes associés à cette maladie et réduisant considérablement les paramètres de laboratoire à la normale dans un espace de 14 à 21 jours.

En outre, les chercheurs ont observé que les patients qui consommaient du dioxyde de chlore comme traitement du COVID-19 réduisaient également considérablement les symptômes post-maladie, par rapport aux patients non traités avec ClO2.

Nous sommes confrontés à une solution qui peut mettre fin à la pandémie, désormais scientifiquement prouvée.

CDS sauve des vies ! Vous avez maintenant l’occasion de lire la première étude clinique multicentrique réalisée dans plusieurs pays d’Amérique latine qui démontre clairement que le dioxyde de chlore est un traitement totalement efficace contre le COVID-19.